Fondation des États-Unis | Mercredi 8 juin à 19h30 : Concert Transatlantique | En partenariat avec Inventio
18813
single,single-post,postid-18813,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
Concert-transatlantique

Mercredi 8 juin à 19h30 : Concert Transatlantique | En partenariat avec Inventio

France-site

 

Traversées d’une vie, de sonorités, passage de frontières, d’époques : toute musique est voyage, toute musique existe en ce sens qu’elle cherche à aller au-delà d’elle-même, de tracer, dans sa détermination, dans ses sources, de passer et de rester simultanément, d’évoluer tout en étant attachée à son temps dans sa vérité indivisible.

Ari Sussman (1993-) Phantasms (2015)

Maurice Ravel (1875-1937) Sonate pour violon et piano N. 2 (1927)

Erik Satie (1866-1925) Choses vues à droite et à gauche (1914)

Ernest Chausson (1855-1899), Piano Quartet in A Op.30 (1897)

Le concert débute par l’œuvre Phantasmes, un voyage en musique composée par le jeune compositeur américain, Ari Sussman. Passion distillée pour des styles populaires avec Ravel avec cette merveilleuse sonate composée entre Paris et New York. Hommage au temps qui passe et à des vieux maitres dont l’aura ne cesse de grandir dans une époque post-moderne avec Satie. Enfin l’inspiration et l’œuvre de Chausson sont traversées par la découverte du plainchant grégorien qui peut se discerner dans l’indépendance des lignes et l’harmonie qui existe entre elles. Le compositeur nous propose un éventail d’émotions dans un merveilleux quatuor, un nœud de beautés dans ce chef d’œuvre narratif, méditatif et si intense. Narratif dans l’histoire que l’œuvre raconte, méditatif dans la musique et intense dans la manière dont il use de messages et outils musicaux pour décrire les émotions communes à tous, et ce, pour nous atteindre, nous traverser…

De Boston… à Paris

Léo Marillier violoniste, Sarah Soyoung Yang pianiste, Charlotte Malin altiste et Joseph Gotoff violoncelliste se fréquentent régulièrement depuis 2013 lors des concerts Groupmuse, initiative américaine qui encourage la construction d’une communauté musicale active tout en visant le partage de la musique classique avec le plus grand nombre, démarche à laquelle ils prennent part tous les quatre de manière engagée à Boston. Leur complicité s’affirme lors de concerts partagés dans des festivals à Boston, New York, Woodstock, Winchester… Sous l’impulsion de Léo Marillier, ils décident alors de former un groupe à géométrie variable, se produisant tantôt en duo, trio ou quatuor notamment par le biais du Programme « Crescendo », programme pédagogique du Boston Philharmonic Orchestra. Les quatre amis sont animés par une même vision de l’intimité et du partage en musique de chambre, en quête de cette étincelle légère et merveilleuse entre quatre sons, quatre âmes qui représente l’idéal en musique de chambre. C’est avec Paul Biss et les membres du Borromeo Quartet qu’ils ont préparé ce programme au New England Conservatory.

Ari Sussman étudie également au New England Conservatory. Remarqué pour son « écriture sophistiquée, ses mélodies attirantes et rythmées », compositeur primé, pianiste, conducteur et arrangeur, Ari Sussman est un jeune compositeur basé à Boston et Philadelphie.

En savoir plus sur les musiciens

Léo Marillier, violoniste français, soutenu par la Fondation franco-américaine Florence Gould, Mécénat Musical Société Générale, la Fondation Williamson, le Fonds Instrumental Français et l’Atelier d’archeterie Raffin, est lauréat de plusieurs concours internationaux dont le Concours Tchaïkovski pour jeunes musiciens, Prix d’Honneur Concours Bellan, 1er Prix Concours Balys Dvarionas, Concours Marschner….«Creative, thinking musician, Marillier is surely destined to become major artist of our time » Presse Hong-Kong

Charlotte Malin, altiste américaine, 1er Prix du Concours des Femmes Musiciennes de Chicago et au Concours d’Evanston Music Club, vient de remporter une résidence pour « The far cry ».

Diplômé de l’Université de Princeton, Joseph Gotoff, violoncelliste américain, effectue des recherches sur les manuscrits de Beethoven dans le cadre de sa thèse de doctorat en coordination avec la Berlin State Library et le Moravian Museum. « Son incroyable intensité émotionnelle » a été saluée par la presse.

Sarah Soyoung Yang, pianiste coréo-américaine, tient un poste de pianiste au New England Conservatory tout en préparant son doctorat consacré à la Sonate. Pianiste à Tanglewood, à Seiji Ozawa Hall et Koussevitsky Shed.

Entrée libre sur réservation :
Billetterie en ligne
Rejoignez également l’événement Facebook pour recevoir un rappel !

Découvrez toute la programmation de notre partenaire inventio et du Fest’inventio 2016 ici et suivez également leur page Facebook.
400dpiLogoCropped